DANS LES COULISSES DE L'ATELIER
_

Lara Blois atelier coulisses-pinceaux

LES ÉTAPES DE LA PEINTURE

La première couche, généralement à l’essence de térébenthine ou à l’acrylique, permet de donner une tonalité neutre où seront apposés les tons clairs et les tons sombres.

Cette deuxième étape est réalisée à l’aide d’un médium (ou liquin).

Les couches principales sont ensuite peintes avec un mélange de pigments et d’huile pure. Les dernières couches sont souvent réalisées en glacis : mélange transparent chargé en huile qui apporte une teinte subtile et lumineuse à la composition.

Les toiles sont souvent peintes dans des tonalités claires. Les huiles employées dans les œuvres sont dites extra fines, c’est à dire hautement concentrées en pigments. Le blanc, fabriqué à la main, de la marque Michael Harding, est un mélange alliant les qualités du blanc de zinc (souple et stable dans le temps) et de blanc de titane (plus opaque). Les dernières couches sont réalisées à l’huile d’œillette, connue pour préserver la blancheur  et résister au jaunissement dans le temps.

Après un long délai de séchage pouvant aller, selon l’épaisseur et la composition de la toile, de quelques semaines à plusieurs mois, la toile est vernie. Elle peut être vernie après l’achat, auquel cas l’acquéreur choisit entre un fini mat, brillant ou satiné. Le vernis permet de préserver la toile des Uvs et des agressions extérieures.